84 rue Saint Gervais 76000 Rouen 02 35 71 68 43 Contactez-nous
historique

Historique

Le chanoine Jean-Baptiste de La Salle (1651-1719), créé à Rouen en 1705 le « pensionnat de Saint-Yon », et pose les bases de son Institut des Frères des Écoles Chrétiennes (FEC) qui rayonne à présent à travers le monde. Cette institution disparaît, en France, avec la tourmente révolutionnaire en 1791.

En 1874, au retour de la paix religieuse, et sous la direction du frère Ambroisin, le « pensionnat Notre-Dame » ouvre ses portes au 23, rue de la Chaîne à Rouen. Mais l’ancien hôtel se révèle vite exigu, un transfert en des locaux plus vastes s’impose. Le choix du frère directeur se porte alors sur une usine de tissage située rue Saint-Gervais.

Le 4 octobre 1880, le nouvel établissement ouvre ses portes et prend le nom de « pensionnat des Frères des écoles chrétiennes ». Il gardera cette dénomination pendant cinq ans et en 1885, il est définitivement baptisé « pensionnat Jean-Baptiste-de-La-Salle ».

En 1888, quand le pape Léon XIII béatifie Jean-Baptiste de La Salle, les frères ont doté le pensionnat d’une vaste chapelle néo-romane, œuvre de l’architecte rouennais Marie-Eugène Barthélémy, capable d’accueillir les élèves de l’établissement, et d’abriter les reliques du fondateur.

En 1898, conçue par le même architecte, une nouvelle aile est inaugurée, elle abrite actuellement la majorité des classes du collège et de l’école primaire.

Pendant les deux guerres mondiales, les locaux sont en grande partie, réquisitionnés. Néanmoins, à chaque fois, la vie scolaire continue avec un nombre restreint d’élèves et de grandes difficultés. Les bombardements de Rouen en 1944 n’épargnent pas le pensionnat.

Dans les années 1960, un nouveau bâtiment avec foyer et des chambres individuelles apporte aux élèves internes de terminales des commodités jusqu’alors inconnues. A la même période la salle des fêtes, située au rez-de-chaussée de chapelle, se transforme en salle de sport et les laboratoires se dotent d’un matériel moderne.

En 1994, se présente l’opportunité d’acquérir des locaux situés au 5, rue d’Herbouville. Ils deviennent une annexe du lycée dont les effectifs, de plus en plus à l’étroit dans le site historique du pensionnat, vont croissants. Dans un premier temps, les laboratoires de sciences physiques et de chimie y sont aménagés. D’importants travaux reprennent en 2007 et permettent l’aménagement d’un pôle SVT moderne, en adéquation avec les exigences pédagogiques actuelles.

Une école maternelle, est construite au cours de l’année 2010 sur le site du pensionnat et ouvre ses portes lors de la rentrée de septembre 2010.

En 2016, sont lancées les constructions d’un nouvel internat : la maison Saint-Yon (destinée aux garçons) et de nouveaux locaux d’enseignement qui abritent les classes de seconde : le pavillon Edward Montier. En 2017, la maison Parménie est rénovée. En 2018, les travaux se poursuivent avec la rénovation de la maison Bellefonds, qui accueille les classes de 3e et l’internat des jeunes filles.

Pour ceux souhaitant des informations supplémentaires sur l’histoire de notre Institution, nous vous invitons à consulter la page Wikipédia de notre Pensionnat.

1ère PORTES OUVERTES

Le samedi 19 novembre 2022 de 9h à 13h.